spot_img

Consulter le journal

CAN Côte d’Ivoire 2023 : L’entraîneur marocain risque d’être sanctionné pour propos malveillants à l’endroit de Chancel Mbemba !

AccueilSportCAN Côte d’Ivoire...

Quatre (4) matchs de suspension et une amende de 10 000 dollars, telle pourrait être la sanction infligée par la Confédération Africaine de Football selon ses règlements à l’endroit du coach marocain, Walid Regragui.

L’entraîneur des Lions de l’Atlas s’était illustré par des propos anti sportifs à l’endroit du capitaine de l’équipe nationale de football de la République Démocratique du Congo à l’issue du match ayant opposé le dimanche 21 janvier 2024 au stade Laurent Polkou à San Pedro.

‘ Regarde moi, regarde moi « CON », tels auraient été les propos empreints de racisme qu’aurait prononcés Walid Regragui sur Chancel Mbemba, selon les témoignages rapportés par de certains personnes ayant été présentes sur l’aire de jeu.

Une certaine source révèle que l’entraîneur marocain ne serait pas à son premier forfait, car depuis l’égalisation des congolais, le technicien aurait commencé à lâcher des mots discourtois à l’encontre du capitaine des Léopards qui devait sortir pour recevoir des soins vers la fin des temps réglementaires.

La CAF qui ne fait pas encore des commentaires à ce sujet a donc ouvert une procédure disciplinaire pour étudier ce dossier…..

Selon l’expert média de la CAF @mickyjnrofficial, Chancel Mbemba et Walid Regragui ont été convoqués ce jeudi par la commission de discipline de la Confédération africaine de football. Les deux seront entendus concernant les faits qui se sont déroulés pendant et après le match Maroc- RDC.

Maïs selon Foot Mercato, lors d’une conférence de presse tenue le mardi 222 janvier 2024, Walid Regragui a décidé de clore définitivement le dossier. Voici sa déclaration :

«Dire que j’ai eu des propos racistes c’est honteux. Je défendrai mon image jusqu’au bout, je peux pas laisser passer ça.

J’ai reçu des messages racistes et de mort. Ça illustre tout ce qui passe dans le monde.
Mbemba en a eu aussi.

Ce n’est pas possible. Au Mondial, on était tous ensemble, et à la CAN maintenant que ça a commencé, on ramène à la couleur de peau, à la religion ou l’origine.

Mais vous ne me ferez jamais tomber sur ça. J’ai demandé à être entendu par la CAF pour m’expliquer pleinement.

Je n’ai jamais insulté le joueur ça n’a jamais été dans mon éducation. Ce que j’ai fait après le match, je le fais tout le temps, c’est-à-dire aller saluer les arbitres, le coach et les joueurs.

Peut-être qu’il y avait des tensions et j’aurais dû laisser passer quand il ne m’a pas regardé. Mais c’est mon éducation. J’ai retenu que maintenant, j’irai serrer la main du coach et c’est tout. Cette histoire, ça m’a blessé et ça a touché ma famille.

Dans son interview, jamais Mbemba n’a parlé de racisme, c’est là que la société est malade.

Les gens en profitent et ça s’est envenimé. Et il y a des mauvais des deux côtés, je suis là pour calmer les choses. Je condamne les messages qu’il a reçus et les miens aussi», a-t-il lancé.

La République Démocratique du Congo livrera son dernier match du groupe le mercredi 23 janvier 2024 à 20 heures GMT contre la Tanzanie qui sera privée de son coach algérien sanctionné.

Affaire à suivre..

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.