spot_img

Consulter le journal

Jean-Michel Sama Lukonde : « Désormais, la fonction du commissaire aux comptes en RDC ne peut être exercée que par un expert-comptable inscrit au tableau de l’Ordre »

AccueilPolitiqueJean-Michel Sama Lukonde...

« Désormais, la fonction du commissaire aux comptes en République Démocratique du Congo ne peut être exercée que par un expert-comptable inscrit au tableau de l’Ordre», a confirmé le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, à la clôture de la formation des commissaires aux comptes nommés au sein des Établissements publics en octobre 2023. C’était ce jeudi 01 février 2024 à Fleuve Congo Hôtel.

Ces derniers ont reçu des brevets attestant la fin de leur formation de renforcement des capacités organisé conjointement en décembre dernier par la Primature et l’Inspection générale des Finances.

Dans son adresse, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a souligné que la nomination des commissaires aux comptes au sein des établissements publics constitue l’aboutissement d’un processus déjà enclenché par le Président de la République, Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dont il a salué la brillante réélection et la reconduction à la tête de la République démocratique du Congo, pour un second mandat.

Dans la mise en place des animateurs des organes de gestion des établissements publics, à savoir les Conseil d’Administration et les directions générales, œuvrant en collège pour un mandat de 5 ans non renouvelable, les commissaires aux comptes qui ont principalement comme tâche, la surveillance, le contrôle des opérations financières des établissements publics, conformément à l’administration en vigueur en la matière, notamment la loi numéro 08/009 du 7 juillet 2008 portant disposition générale applicable des établissements publics.

Ils ont un rôle indéniable dans la bonne gouvernance et dans la redynamisation du modèle d’évaluation de la performance aussi bien des établissements publics et des entreprises du portefeuille.

C’est pourquoi, il était devenu nécessaire, voire impérieux de réhabiliter cet organe de contrôle et de combler les vides qui régnaient, dans la majeure partie des établissements publics, notamment ceux créés subséquemment à la réforme des entreprises du portefeuille d’État de 2008, laquelle réforme a transformé certaines entreprises publiques en établissements publics.

Rappelons que dans les établissements publics issus de ladite transformation, les dernières nominations des commissaires aux comptes, remontaient à mai 2006, à la signature des décrets, présidentiels 06/086 du 24 mai 2006. Et donc, de 2006 à octobre 2023, ces commissaires aux comptes ont exercé un mandat de 17 ans au lieu de cinq ans non renouvelable.

C’est pourquoi, il était plus que nécessaire de remédier à cette situation, qui était irrégulière, sans compter que certains de ces établissements publics, anciens ou nouveaux, n’avaient pas ou plus de commissaires aux comptes », a déclaré le Chef du Gouvernement.

Il a saisi cette occasion pour remercier l’Inspection générale des Finances et le Conseil national de l’ordre des experts-comptables pour leur collaboration tout en félicitant et souhaitant un fructueux mandat aux commissaires aux comptes ainsi nommés. Il n’ a pas oublier de remercier l’Inspection générale des Finances et le Conseil national de l’ordre des experts-comptables pour leur collaboration dans l’organisation dudit séminaire.  » Je voudrais aussi ici mentionner que j’ai bien reçu le message, qu’ils m’ont lancé pour aller plus loin dans l’organisation des séminaires impliquant cette fois-là, au-delà des commissaires aux comptes, le Conseil d’Administration », a-t-il conclu.

L’Inspecteur Chef de Service de l’IGF, Jules Alingete, a remercié le Premier Ministre pour son implication personnelle dans la nomination des commissaires aux comptes. Et il a souligné, par ailleurs, que c’est sur instruction de Premier Ministre, qu’un séminaire de renforcement des capacités avait été organisé à l’intention des nominés à l’Inspection générale des Finances, afin de circonscrire la mission des commissaires aux comptes.

À l’en croire, c’est pour la première fois en République Démocratique du Congo que des brevets soient remis aux commissaires aux comptes par un Premier Ministre.

Rappelons que cette cérémonie s’est clôturée avec la remise des brevets par le Chef du Gouvernement Sama Lukonde ayant à ses côtés l’Inspecteur-Chef de Service de l’IGF, à tous les Commissaires aux comptes nommés et ayant participé au séminaire de renforcement des capacités de décembre 2023. C’est le conseiller principal à la Primature, Jules Roland Mindo Kabengele, qui a relaté les différentes étapes de ce processus de nomination des commissaires aux comptes jusqu’à la remise des brevets.

Bibiche Mungungu

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.