spot_img

Consulter le journal

Insécurité dans l’Est : Un leader Maï-Maï, ex-enseignant du secondaire devenu proche des ADF, appréhendé par l’armée à Biakato

AccueilSociétéInsécurité dans l’Est...

Un autre chef de guerre a été arrêté par l’armée congolaise le jeudi 15 février dernier dans la localité de Biakato, en territoire de Mambasa (Ituri).

Il s’agit de Kambale Matabishi alias Prof qui était alors commandant de la branche Maï-Maï Kyandenga. Ce dernier avait pris le commandement de cette milice après l’arrestation de son chef en septembre 2022 dernier.

La nouvelle est relayée par le porte-parole des opérations Sokola 1 Nord-Kivu qui rappelle que ce groupe armé a toujours travaillé de connivence avec les terroristes ADF qui déstablisent la contrée.

« C’était dans une opération spéciale menée par les forces armées de la République démocratique du Congo en collaboration avec certains compatriotes épris de paix. Kambale Matabishi avait pris le commandement de ce mouvement supplétif des terroristes islamistes MTM/ISCAP (ADF) depuis l’arrestation à Butembo de son chef Jean-Baptiste Kupaku alias Kyandenga le 18 septembre 2022″, indique le capitaine Antony Mualushayi.

Le chef Maï-Maï arrêté est un originaire de Beni et a même enseigné à l’Institut Mabalako, dans la cité d’Oicha et est gradué en anglais à l’Institut supérieur pédagogique (ISP).

La milice Maï-Maï Kyandenga est active entre le Nord-Kivu et l’Ituri où les djihadistes ADF perpètrent des atrocités contre des agglomérations et contre des civils.

Ce groupe armé pourtant congolais a toujours été accusé de servir de béquilles à ces terroristes qui soaujourd’hui responsables de plus de 15 mille morts.

Via( Partisan-rdc.)

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.