spot_img

Consulter le journal

Guerre dans l’Est de la RDC: Tshisekedi, Ramaphosa et Ndayishimiye réunis en tripartite à Addis-Abeba

AccueilPolitiqueGuerre dans l’Est...

Après le mini sommet tenu le vendredi 16 février 2024 à Addis-Abeba en Ethiopie siège de l’Union Africaine sur la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo et à l’initiative du Président angolais Lourenço, trois chefs d’état qui y avaient participé, se sont encore retrouvés le dimanche 18 février 2024 pour une tripartite dans la capitale éthiopienne.

En cause : échanger sur le déploiement de la force de la Sadc dans l’est de la Rdc, apprend-on d’une source locale.

Il s’agit des Présidents Félix Tshisekedi ( Rdc), Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud) et Evariste Ndayishimiye (Burundi)

Il était pour les trois Chefs d’État membres de cette organisation sous régionale africaine d’aborder la question de la coordination des opérations sur le terrain dans la mesure où l’Afrique du Sud et le Burundi font partie des pays contributeurs des troupes de la SAMIDRC.

Rappelons que ladite rencontre intervient quatre jours après la mort tragique de deux soldats sud-africains : le Capitaine Simon Mkhulu Bobe et le Caporal-chef Irven Thabang Semon, tués au Nord-Kivu le 14 février 2024.

Deux militaires qui travaillaient au 1er Bataillon d’Infanterie Sud-Africain, déployés avec le 2e Bataillon d’Infanterie Sud-Africain.

Les trois autres soldats blessés dans la même circonstance sont toujours hospitalisés et leur état est stable.

A en croire les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ces hommes en uniforme ont été tués par un tir émanant de l’armée rwandaise.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.