spot_img

Consulter le journal

Ministère de la Fonction publique : Lancement des travaux de validation des agents certifiés et réguliers et identifiés dans le fichier de référence de l’administration publique

AccueilSociétéMinistère de la...

Les travaux de l’atelier des travaux de validation des données des agents certifiés, réguliers et identifiés dans le fichier de référence de l’administration publique ‘ FRA’ se sont ouverts le mercredi 20 février 2024 à l’hôtel Rotana de la commune de Gombe à Kinshasa capitale de la République Démocratique du Congo.

Présidé par le Directeur du cabinet du Vice premier ministre de la fonction publique, Modernisation de l’administration publique et de l’innovation empêché pour des raisons légitimes, le lancement desdits travaux avait été rehaussé de la présence de plusieurs cadres et agents de l’administration publique dont madame Thérèse Bafalanga Atosa, secrétaire général de la fonction publique chargé des actifs.

Dans son mot de circonstance, le Secrétaire général Bafalanga s’était réjoui de la tenue de ces assises affirmant que la République Démocratique du Congo était en train d’écrire une histoire dans le domaine de la gestion du personnel de l’État.

Car c’est pour la première fois que le pays sous Félix Antoine Tshisekedi produit un système intelligent de collecte et d’exploitation de données pour la maîtrise structurelle de ses ressources humaines et charges salariales impliquées.

Et de faire encore état que les conséquences de la mise en œuvre de ce système n’est pas exclusivement d’ordre organisationnel, mais aussi sociales et matérielles suffisamment étoffées.

Prenant à son tour en sa qualité du représentant personne du Vice premier ministre Jean Pierre Lihau Ebua, le Directeur de son cabinet, tout en remerciant l’assistance et les partenaires techniques et financières pour l’organisation et l’accompagnent, a fait savoir que l’activité du jour était très ordinaire car s’inscrivant dans le cadre de son ministère.

Mais cette activité, a -t – il indiqué, constitue une étape non négligeable dans le processus de la concrétisation de objectif pour la maîtrise des effectifs des agents et fonctionnaires de l’État de la numérisation de gestion humaine ainsi de la maîtrise des masses salariales.

Et de poursuivre : celle -ci s’inscrit dans la concrétisation de la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

En effet, lors de la 52e réunion du gouvernement, le chef de l’État avait chargé le ministre du tutelle ainsi que ceux des finances et du Budget de finaliser dans un délai raisonnable le nettoyage du fichier de référence des agents de l’État dans l’objectif d’assurer une bonne maîtrise des agents publics.

‘ C’est dans ce cadre que le ministère de la fonction publique, modernisation de l’administration publique et de l’innovation en collaboration avec des partenaires s’était assigné cet objectif de constituer un fichier de référence de l’administration publique des agents de carrière au travers de la direction de base des dinnees numériques des Ressources humaines de l’État.

Au vu de tout ceci, le Directeur du cabinet du ministre chargé de la fonction publique a fait savoir à l’assistance combien la tâche de chacun est importante dans ledit atelier pour lequel la bonne tenue et des résultats escomptés constituent pour chacun une contribution indéniable dans le processus de la normalisation de la gestion des ressources humaines et de l’innovation des services publics.

Au nom du ministre du tutelle, son représentant a lancé le début de l’atelier des travaux de validation des données des agents certifiés et réguliers et identifiés dans le fichier de Référence de l’administration publique dont les travaux proprement dit commencent le 1er mars 2024.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.