spot_img

Consulter le journal

Réception de la Base de la Monusco- Kamanyola par la PNC au Sud-Kivu: Le gouverneur a.i Marc Malago Kashekere préside la cérémonie

AccueilSociétéRéception de la...

Le gouverneur intérimaire du Sud- Kivu, Marc Malago Kashekere a présidé, mercredi 28 février, la cérémonie de réception de la Base Militaire de Kamanyola par la Police Nationale Congolaise.

Cette action de haute portée qui se matérialise à ce jour, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du processus de désengagement du calendrier de retrait accéléré de la MONUSCO et de transition s’effectue dans un contexte particulier au cours duquel la République Démocratique du Congo est fortement et résolument engagée dans la lutte contre l’agression par le Rwanda.

Marc Malago a salué le rôle central des forces de défense et de sécurité dans la lutte contre l’insécurité, à côté des populations, de la presse,des partenaires et de toutes les composantes de la Nation qui participent directement ou indirectement à la lutte contre l’insécurité. Il a remercié les forces onusiennes pour les efforts consentis et le sens de collaboration avec l’État congolais dans le cadre de la protection des civils et la sécurité des communautés.

Au nom du gouvernement provincial, l’autorité provinciale du Sud-Kivu a rappelé que le Gouvernement central, sous l’impulsion du Président de la République, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo,est engagé jusque là dans cette voie qui a conduit vers des résultats qui marquent sensiblement une tendance baissière des cas enregistrés d’insécurité en province du Sud -Kivu depuis quelques temps Il a pour se faire, évoqué le théâtre des guerres à répétition, des horreurs et des tragedies tributaires, soit des conflits intercommunautaires, des manipulations politiques de la congolité, le pillage des ressources économiques par les agresseurs aux mains invisibles. Et cela depuis plus d’un quart de siècle à l’Est de la RDC, plus particulièrement le Nord et le Sud -Kivu ainsi qu’en Ituri.

Le chef de l’exécutif provincial a.i n’a pas manqué de rendre des vibrants hommages au Président de la République, Chef de l’État, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, Garant de la paix pour laquelle toutes les populations de l’Est lui sont redevables et continuent à fonder leur espoir sur sa personne.

Au nom de toute la population du Sud- Kivu, Marc Malago a remercié les Nations-Unies et la MONUSCO, pour toutes les actions de coopération menées au profit de la RDC. Il les a réitéré la volonté affichée par la RDC d’intensifier le partenariat déjà avec les agences, fonds programmes qui prendront la relève.


il s’est également adressé à la PNC bénéficiaire de cette infrastructure, qu’elle doit bien jouer son rôle de sécurisation, protection des civils et de gérer cette infrastructure en bon père de famille.

Il a invité tous les partenaires spécifiques, présents à la cérémonie, à pérenniser ces acquis, et à travailler en collaboration avec le Gouvernement qui leur assure la sécurité pour atteindre leurs objectifs qui sont ceux, de s’aligner aux priorités du peuple congolais.

Rappelons que d’ici la fin de l’année 2024, les trois provinces à savoir; le Sud et le Nord-Kivu ainsi que l’Ituri doivent se vider des troupes de la Monusco et laisser à la Police Nationale Congolaise (PNC) pour protéger les civils et les communautés.

Bibiche Mungungu

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.