spot_img

Consulter le journal

Tete- à-tête entre Tshisekedi et Lourenço : A Luanda , le chef de l’État congolais pose ses conditions avant de rencontrer le Rwandais Paul Kagame( vidéo)

AccueilPolitiqueTete- à-tête entre...

Faisant suite au mini sommet tenu du 16 au 17 février 2024 à Addis-Abeba au siège de l’Union Africaine sur la situation à l’Est de la République Démocratique du Congo, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son homologue angolais, Joao Lourenço, se sont retrouvés de nouveau le mardi 27 février 2024 à Luanda.

A l’issue d’un tête-à-tête qui aura duré 3 heures entre le deux chefs d’Etat, aucune déclaration officielle n’avait été faite par ces deux hommes.

Néanmoins, le ministre des affaires étrangères du pays hôte, Tété Antonio, avait fait devant la presse la presse un bref compte rendu de la médiation.

Selon le ministre Tete Antonio, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, aurait donné son accord de principe pour rencontrer le président du Rwanda Paul Kagame.

Sans donner plus de détails concernant le lieu et la date de cette rencontre, Antonio Tété s’etait limité à affirmer « qu’Il revient à la médiation de travailler sur les autres étapes pour matérialiser cette rencontre »

Pour la Présidence de la République congolaise, cet accord Félix Tshisekedi de rencontrer Paul Kagame était conditionnel, le Président de la Rdc ayant soumis à la méditation ses préalables.

Ainsi, avant cette éventuelle rencontre avec le Président rwandais, le Président de la République Démocratique du Congo avait exige ce qui suit :

  • Le retrait du territoire congolais des troupes du RDF; La cessation des hostilités et
  • Le cantonnement des rebelles du M23

Au mois de Mars prochain, Joao Lourenço toujours en sa qualité du facilitateur de l’Union Africaine en ce qui concerne la situation conflictuelle dans les Grands Lacs recevra Paul Kagame pour le même exerce.

A suivre…

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Tueries à Goma : les Wazalendo interdits de circuler en ville avec des armes

Les autorités de la province du Nord-Kivu ont décrété l'interdiction, ce vendredi 12 avril, pour les combattants "Wazalendo", de se déplacer à Goma en portant des armes. Cette mesure fait suite à une série de meurtres, de braquages et...

Face aux propos discriminatoires et sexistes tenues à l’égard de la Première Ministre Judith Tuluka: Le RFLAP dénonce, lance un appel à la tolérance...

Le Réseau des Femmes Leaders pour l'Accès à la Parole (RFLAP) dénonce fermement les propos négatifs et les critiques à caractère sexiste proférés à l'égard de la Première Ministre Judith Tuluka depuis sa nomination à ce poste crucial de...

Nord-Kivu : Des présumés bandits auteurs du braquage d’un véhicule, vol à main armée, meurtres de 5 personnes et plusieurs blessés à Goma, ...

La Ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu avait été sous la terreur d'un fusillade qui avait eu lieu en fin d'après-midi du mercredi 10 mars 2024 à l'entrée ' Président '. Cause : le braquage d'un véhicule...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.