spot_img

Consulter le journal

Élections des sénateurs et gouverneurs: Les corrupteurs et les corrompus pointés du doigt

AccueilPolitiqueÉlections des sénateurs...

Les corrupteurs et les corrompus respectivement les candidats sénateurs, gouverneurs et les députés provinciaux sont pointés du doigt pour ces élections qui se préparent déjà en avril en République Démocratique du Congo.


Le Président Félix Tshisekedi alerte la ministre d’État, ministre de la Justice et garde des Sceaux, Rose Mutombo, au sujet du comportement des différents députés provinciaux qui monnayeraient leurs voix auprès des candidats sénateurs et gouverneurs. C’était à la Cité de l’Union Africaine.

En sa qualité de Garant du bon fonctionnement des institutions, le Chef de l’État a demandé à Mme Mutombo d’échanger avec le Procureur général près la Cour de cassation pour qu’il puisse attirer l’attention des différents procureurs généraux sur tous ces bruits de corruption.

« Cela doit s’arrêter. On ne peut pas continuer à accepter une telle corruption à ciel ouvert. Il faut qu’il y ait des sanctions sévères pour tout celui qui sera attrapé en train de monnayer sa voix », a déclaré la ministre de la Justice. « Celui qui sera arrêté ne pourra que tirer les conséquences de son comportement », a-t-elle rajouté.

Prévues pour le 31 mars et le 7 avril 2024, les élections des sénateurs ainsi que celles des gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces ont été reportées de trois semaines. Le calendrier remanié, tel que publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), prévoit la tenue des sénatoriales le 21 avril prochain et le vote des gouverneurs et vice-gouverneurs interviendra le 28 avril 2024.

Bibiche Mungungu

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.