spot_img

Consulter le journal

Clôture du premier colloque organisé par l’Asunicaco à Kinshasa : Mgr Utembi invite les participants à être des missionnaires auprès de leurs institutions

AccueilSociétéClôture du premier...

Ouvert le jeudi 02 mai 2024 par Monseigneur Marcel Utembi, l’archevêque métropolitain de Kisangani et président de la conférence épiscopale nationale du Congo, le premier colloque organisé par l’association des universités et instituts supérieurs catholiques du Congo (Asunicaco) s’est clôturé le samedi 04 mai 2024.

Le traditionnel mot de clôture avait été prononcé par Monseigneur Nshole en sa qualité du secrétaire général de cette organisation catholique, et ce, à la grande de l’organisateur et des participants.

Prenant la parole lors de cette cérémonie de clôture, le professeur abbé Léonard Santedi, Recteur de l’université catholique du Congo et président de ladite association, avait fait état que les succès de ces assises de trois jours étaient dus à l’intervention divine, à l’implication effective des conférenciers, à l’apport de la presse et à tous les sevices y affectés.

« Durant ces trois jours d’intenses travaux, l’Esprit Saint nous a éclairés et ouvert nos intelligences à la compréhension de la réalité de l’enseignement catholique… » a-t-il déclaré.

Et de renchérir : « Qu’il nous soit permis de remercier avec emphase les conférenciers qui nous ont honorés par leurs prestations de haute facture. Ces prestations qui étaient les fruits de leurs connaissances et recherches pointues et pointillées, fines et fignolées, aigues et aiguisées pour ouvrir à tous le chemin, ballotter la route et ouvrir les perspectives pour devenir le laboratoire d’humanisation ».

A en croire Léonard Santedi, ce premier colloque organisé par son association a permis de voir comment l’éducation est un chantier complexe, un chemin pierreux, rocailleux et zigzaguant.

Quoiqu’il en soit, celle-ci n’est pas à supprimer car, sans elle, rien de bon ne peut se faire. Ainsi, a-t-il estimé qu’il faudrait à tout prix investir dans l’éducation, mais alors dans une éducation de qualité qui milite sur l’harmonie entre science et conscience.

Pour le président de l’Asunicaco, les anti valeurs qui défigurent notre société d’aujourd’hui ne devraient en aucun cas avoir de place dans les universités et instituts supérieurs catholiques.

‘ La tricherie, la corruption, le tribunalisme, les points sexuellement transmissibles, les diplômes politiquement acquis…, ne doivent pas avoir de place dans nos institutions d’enseignement supérieur et universitaire catholiques’, avait martelé Léonard Santedi.

Et d’ajouter : la transfiguration de notre société défigurée des anti valeurs exige une éducation de qualité basée sur des valeurs à la fois spirituelle et éthique, écologique et civique ainsi que technologique.

Léonard Santedi avait soutenu bec et ongles qu’il appartient aux établissements d’enseignement catholiques ce devoir sacré d’offrir à la jeunesse une formation complète, celui de bannir les formalités, de forger des tempéraments, construire une structure d’esprit permettant aux membres d’une communauté d’être et d’agir ensemble et d’espérer ensemble…

Bien avant de clore les travaux dudit colloque, Monseigneur Donation Nshole, parlant au nom du président de cette institution des évêques catholiques, avait remercié tous les intervenants à ces assises pour la qualité de leurs interventions respectives.

Et également de souligner que le thème dudit colloque a aidé à comprendre la vocation, la mission et les spécificités des universités et instituts supérieurs catholiques.

Celles-ci ont attesté qu’en plus d’être de hauts lieux d’enseignement et des recherches audacieuses, ces institutions sont des laboratoires d’humanisation qui forment les humains épris de grandes valeurs spirituelles, transcendantes, et éthiques.

Ces universités et instituts supérieurs catholiques sont, sans conteste, des instruments et des soutiens au service de la mission évangélisatrice de l’église dans un monde en proie aux guerres et à l’injustice…

Monseigneur Nshole avait formulé le vœu de voir l’Asunicaco aller de l’avant et porter plus haut l’étendard de l’enseignement catholique alliant foi et raison.

Par la même occasion, le Secrétaire général de la Cenco à inviter les uns et les autres à être des missionnaires auprès de leurs institutions respectives de ce qu’ils ont vu, entendu et appris durant les trois jours de ces assises.

Du rapport général du colloque

Présenté le professeur Jean René Mabwilo / Omnia Omnibus, le rapport général de ce premier colloque organisé par l’Asunicaco qui n’est pas à confondre avec un contre rendu, encore moins un procès-verbal se résume en ceci :

Du thème : L’enseignement supérieur catholique au service du développement humain intégral.

Des motivations

Un cadre de réflexion scientifique autour dudit thème était nécessité par la volonté d’améliorer la gouvernance universitaire et de renforcer le rayonnement de qualité tant dans les établissements publics que privés comme le requiert le plan stratégique 2022-2026 de l’enseignement supérieur et universitaire de la République Démocratique du Congo.

Également par le souci de promouvoir en milieu universitaire des valeurs de respect de la dignité humaine, d’assiduité au travail, de conscience professionnelle, de discipline, de rigueur, de transparence, d’équité et d’honnêteté.

Le colloque qui a duré trois jours avait jeté un regard rétrospectif sur le système éducatif du passé pré colonial colonial et post colonial dans le but d’évaluer l’apport des universités et instituts supérieurs catholiques à la formation intégrale de la personne humaine, pour repenser leur construction actuelle à l’émergence d’une élite acquise à la haute culture scientifique et imprégnée des grandes valeurs inspirées l’Évangile.

Une telle démarche au sentiment d’inachevé qui découle de la recrudescence des valeurs comme la corruption, la malhonnêteté, le tribalisme couplé du népotisme, la tricherie….

Des objectifs généraux et spécifiques

Le colloque s’était proposé comme objectif général de dégager des pistes susceptibles d’aider les établissements d’enseignement supérieur catholique à être des laboratoires d’humanisation où foi et raison s’embrassent.

A cet effet, comme objectifs spécifiques, il était utile de revenir sur les fondamentaux de l’éducation d’orientation catholique, d’attirer l’attention sur les financements et l’autonomisation des établissements d’enseignement supérieur catholique, sur l’intérêt à s’approprier les outils des Nouvelles technologies d’information et de communication pour l’optimisation de la qualité de leurs services et sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés ballottés par le chômage à l’issue de leur cursus universitaire.

Des axes d’orientation des conférences

Les 19 conférences qui ont été animées par d’éminentes personnalités congolaises et étrangères du monde académique et religieux catholiques avaient trait à 4 principaux axes proposés par l’organisation, à savoir :

  1. Identités et mission des universités et instituts supérieurs
  2. Organisation, viabilité et politique de recherche des universités catholiques
  3. Enseignement catholique et défis environnementaux, technologiques et éthiques
  4. Enseignement catholique, recherche et service à la communauté.

Quelques recommandations et solutions proposées :

  • Que les universités valorisent nos cultures et travail pour le progrès des peuples
  • Que les universités soient effectivement au service de la communauté
  • Que les universités visent la quête de l’excellence et en fassent leur leitmotiv
  • Que les organisateurs de l’enseignement reconstruisent le double mythe d’une université comme solution de tout le monde est destinée à tout le monde
  • Que les universités mettent un plaidoyer pour la mise en place des politiques publiques liées à l’éducation nationale
  • Que les universités montent des mécanismes contre la corruption
  • Que les universités renforcent l’éducation à l’éthique appliquée
  • Que les universités pensent aux sanctions, notamment le retrait des diplômes aux personnes qui brilleraient par une délinquance scientifique Que l’université favorisent le travail en synergie
  • Que l’université octroient des distinctions honorifiques aux anciens ayant fait preuve d’une exemplarité professionnelle.

De tout ce qui précède, le deuxième colloque international de l’association des universités et instituts supérieurs catholiques se tiendra en 2028, alors que l’assemblée générale de cette structure aura lieu en 2025 à Kananga.

Une certaine opinion scientifique estime que, puisqu’ils ont aussi la mission de donner des réponses à des problèmes divers qui se passent dans la société, les universités et instituts supérieurs catholiques de la République Démocratique du Congo doivent saisir le taureau par les cornes. Ils doivent s’investir à façonner un type d’homme nouveau, utile aussi bien à la société qu’à l’église.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Kinshasa : La résidence de Vital Kamerhe attaquée par des hommes lourdement armés en tenue des FARDC

La résidence de l'honorable Vital Kamerhe, située dans la commune de la Gombe, a été attaquée cette nuit par une vingtaine d’hommes en tenue militaire « utilisant des drones », selon des sources. Des sources indiquent que le commando a...

Bureau définitif de l’A.N: F. TSHISEKEDI recommande que la liste soit revue et corrigée en tenant compte de la représentativité de la Grande Orientale

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu, vendredi à la Cité de l’Union africaine, avec 406 députés nationaux et une quarantaine des chefs de regroupements politiques de l’Union sacrée de la nation (USN) qui constituent...

Kinshasa: Plusieurs décès et dégâts matériels dans un accident de circulation au niveau de l’aéroport international de N’djili

Un accident de circulation routière s'est produit le jeudi 16 mai 2024 à Kinshasa, capitale de la République de la République Démocratique du Congo. Le drame ayant occasionné plusieurs pertes en vies humaines et des dégâts matériels considérables avait eu...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.