spot_img

Consulter le journal

RDC : Le gouvernement adopte un projet de lutte contre la mendicité des personnes vivant avec handicap

AccueilSociétéRDC : Le...

Lors de sa réunion hebdomadaire du vendredi 18 novembre 2022, le gouvernement de la République Démocratique du Congo avait adopté à l’unanimité un projet de loi portant sur la lutte contre la mendicité des personnes vivant avec handicap. Un projet ambitieux pour les bénéficiaires soumis au conseil des Ministres par Madame Irène Esambo, ministre de tutelle.

Le projet en question entend résoudre l’épineuse situation de la misère extrême de ces personnes à mobilité réduite sont le nombre est estimé à 14!millions d’habitants.

Le projet constitue entre autres à la création des centres de production qui donnera du travail aux personnes vivant avec handicap toutes catégories confondues. Ce qui leur permettra d’assurer leur autonomie sociale et financière.  De sorte que leur insertion économique valorisant au sein de la communauté sera assurée.

Dans l’esprit dudit projet, les centres de production qui seront mis en place fonctionneront  selon le principe du travail contre revenu immédiat.  De cette manière, les bénéficiaires jouiront d’un savoir-faire et posséderont une technicité adaptée.

Un autre aspect dudit projet est la sensibilisation. En effet, il prévoir des séances de sensibilisation et d’éducation de ces personnes sur l’éducation responsable dans le but de susciter un changement de mentalités dans leur manière de se comporter dans la société. C’est ainsi qu’elles seront aussi capables de contribuer activement au développement national.

De tout ce qui précède, il est juste de reconnaître que la situation des personnes vivant avec handicap en République Démocratique du Congo est loin d’être rose. Et pour preuve, beaucoup ne peuvent pas aller à l’école, ni accéder à un travail décent. Elles font toujours face aux obstacles concernant les infrastructures, l’information et le mariage….

Dans les rues mouvementées de Kinshasa, la capitale, des centaines des personnes vivant avec handicap revêtues généralement en haillon mendient à longueurs de journées. Assises sur des chaises roulantes, se déplaçant sur des béquilles ou traînant à terre, Ils crient à qui voulant les entendre.

Autrefois accueillies dans institutions spécialisées, ces  gens sans ressources, ces personnes de tous sexes et âges confondus sont contraintes par la pauvreté d’aller vivre dans les rues. Le manque de soutien de l’état congolais à leurs institutions sociales y est pour beaucoup dans la misère extrême à laquelle elles font cruellement face au sein de la société congolaise.

Néanmoins, depuis l’avènement aux affaires de Mme Irène Esambo Diata en tant que ministre sectoriel, les choses ont commencé à bouger petit à petit. Elle-même vivant avec handicap, Irène Esambo connait les difficultés de ses semblables dont elle déplore les conditions de vie au quotidien. C’est ainsi qu’elle initie des actions en faveur de toutes les catégories sociales de sa population. Certaines de ces actions pour être concrétisées n’attendaient qu’un financement, soit du gouvernement, soit d’un partenaire.

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.