Échec du dialogue entamé entre Kigali et Kinshasa : Les M23 et les FARDC s’affrontent de nouveau dans le territoire de Rutshuru

Sélection de la rédaction

Les habitants du territoire de Rutshuru se sont réveillés le matin du Lundi 06 juin 2022 sous le choc et l’émotion généralisée.

Depuis les petites heures matinales, les M23 appuyés par leurs alliés et les Forces Armées Congolaises (Fardc) s’affrontent violemment de nouveau dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Selon le porte de l’armée congolaise au Nord-Kivu, le colonel Djike Kaiko, les forces ennemies ont ouvert très tôt le feu sur les positions de l’armée congolaise à Runyoni.

Riposte instantanément et énergiquement, l’armée loyaliste s’est emparée de la localité de Muhati. Très déterminées, les Fardc comptent aller jusqu’au bout, à en croire Guillaume Djike Kaiko.

Une opinion politique estime que ces nouveaux affrontements entre les deux camps témoignent de l’échec cuisant des négociations entre Kigali et Kinshasa.

Lors de son récent séjour au Congo Brazza, le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, n’est pas allé par quatre chemins pour soutenir que son homologue rwandais, Paul Kagame, était bel et bien derrière les M23. Une affirmation qui ne serait pas partagée à l’unanimité au niveau du conseil de sécurité des Nations-Unies à New York.

Il y a près d’une semaine, les M23 et les Fardc s’étaient affrontées au même endroit. Des morts d’hommes en uniforme étaient comptés par des dizaines de part et autres. La Rdc avait enterré les siens le vendredi passé 03 juin 2022 à Goma. Une cérémonie plein d’émoi présidée par le général Mbala Musense, Chef d’état major des Fardc.

Affaire à suivre…

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus