RDC : l’archevêque de Bukavu invite les gouvernants à rassembler le peuple pour la paix

Sélection de la rédaction

La République Démocratique du Congo a célébré, le jeudi 30 juin, son 62 ème anniversaire de l’indépendance.

A Bukavu, chef lieu de la province du sud-kivu, en présence de plusieurs personnalités politiques, militaires et religieuses, l’archevêque François Xavier Maroy, qui a présidé la célébration eucharistique à la cathédrale Notre Dame de la paix de Bukavu, a affirmé que le Congo est indivisible.

Pour Monseigneur François, rassembler les peuples et éviter la vengeance pourrait ramener la paix au pays.

« Ceux-là qui ont l’envie de diviser le Congo doivent savoir que cela est un rêve. Dieu a donné aux Congolais leur pays comme une bénédiction. C’est ainsi que les dirigeants doivent chercher d’abord à rassembler les habitants pour montrer aux pays étrangers que le congolais ne sont pas prêts à se venger, plutôt à vivre ensemble« , a-t-il dit.

Présent à cette cérémonie, le gouverneur Théo Ngwabidje a, dans son discours, demandé à la population de soutenir les institutions de l’État et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) en ce jour où le pays subit des agressions par des forces étrangères.

Représentée par sa vice-présidente, maître Nene Bintu IRAGI Makombe, la société civile du sud-kivu a exigé l’implication du gouvernement dans la recherche de solutions à la misère du peuple car selon elle, 62 ans après l’indépendance, l’homme Congolais n’a pas trouvé la vraie indépendance.

Après cette messe, les participants conduits par Monseigneur François Xavier, se sont rendus au monument aux morts situé à Nyamoma dans la commune d’Ibanda non loin du gouvernorat de province, où l’archevêque a déposé une gerbe de fleurs en hommages aux martyrs de l’indépendance du Congo.

Salomon M/Bukavu

- Advertisement -spot_img

Les plus lus