Kenya : Une personne atteinte d’albinisme élue député nationale pour la première fois !

Sélection de la rédaction

Martin Wanyonyi, une personne atteinte d’albinisme, a été élue député nationale au Kenya dans la circonscription de Webuye Est. Il est la toute première personne atteinte de cette anomalie génétique à être élue à ce poste.

L’annonce de son élection sonne comme une bombe à neutron à travers tout le pays. Une élection est applaudie chaleureusement par tous les mouvements associatifs des personnes sujettes et la communauté des personnes vivant avec handicap en Afrique et dans le monde qui saluent la bravoure et l’audace d’un homme qui tient au changement des conditions de vie des gens de sa condition dans son pays.

Matin Wanyonyi qui ne cachent pas sa grande joie d’être un représentant du peuple à l’assemblée nationale kenyane avoue cependant que ses envies de faire la politique pour défendre leurs droits remontent à loin.

« Personne ne défendait mes droits ! Que ce soit mes camarades de classe, mes parents et même mes parents », a-t-il déclaré, ému de joie.

Et de renchérir que personne ne connaissait ce qu’il était avouant, ce qui est mondialement connu, qu’à cause de leur propre couleur de la peau, les personnes atteintes d’albinisme de son pays subissent des insultes, sont exclues et discriminées.

Pour M. Wanyonyi, cette élection marque une étape supplémentaire dans sa vie personnelle. Il pense avec raison d’ailleurs que le Kenya est réellement engagé dans la bonne direction. Et que petit à petit le pays de Jomo Kenyatta parviendra à mettre fin aux mauvaises mentalités que le commun de mortels Négro-africains a enraciné solidement dans leurs cœurs depuis l’époque ancestrale.

Puisque, désormais, il n’est plus seulement une personne atteinte d’albinisme, mais également un politique, Wanyonyi estime que le regard de bien des gens va certainement changer dans son environnement social.

Wanyonyi, gonflé par son élection aux législatives, ne compte pas s’arrêter là. Le nouveau député compte un jour se présenter à l’élection présidentielle.

Qui vivra verra…!

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus