Tshopo : Remise et reprise entre Abibu Sakapela et Madeleine Nikomba

Sélection de la rédaction

Officiellement Abibu Sakapela a quitté la tête de la province de la Tshopo en laissant entrer Madeleine Nikomba Sabiangu. La remise et reprise entre le gouverneur sortant et la Gouverneure entrant de la Tshopo a eu lieu le lundi 16 août 2022 à Kisangani, Chef lieu de la province.

Encore à Kinshasa où elle est en train de faire les derniers réglages avant de gagner son poste à Kisangani, la nouvelle cheffe de l’exécutif provincial a été représentée à cette cérémonie par son vice-gouverneur, Paulin Lendongila qui venait d’arriver à Kisangani quelques heures plus tôt.

Lors de cette cérémonie de remise et reprise faite dans un climat apaisé, le gouverneur sortant a remis au vice-gouverneur entrant des symboles de gestion : clés des bureaux, documents administratifs, charroi automobile, seau…

Abibu Sakapela a exhorté la nouvelle autorité de la Tshopo a faire mieux, au delà de ce qu’eux n’ont pas pu faire. Et de corriger toute erreur éventuelle commise dans l’exerce de leurs fonctions.

Réagissant au nom de son titulaire, Paulin Lendongila a remercié son prédécesseur de son amabilité et de ce qu’il a accompli pour la Tshopo pendant son mandat.

Et de demander à toute la population de ranger derrière le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo afin de porter haute sa vision dans la Tshopo

Faisant fidèlement le porte-parole de Madame la gouverneure Madeleine Nikomba Sabiangu, le Vice-gouverneur a appelé les Tshopolaises et Tshopolais à l’unité, à la paix, à la dignité. Et de renchérir que l’autorité provinciale compte sur l’apport de tous les enfants de la province de la Tshopo pour lutter contre l’ennemi de celle-ci, à savoir le sous développement.

Le dimanche dernier alors qu’elle était honorablement invitée par la communauté tshopolaise, Madeleine Nikomba a appelé les enfants d’oublier les moments de turbulence ayant particularisé la désignation du gouverneur de la Tshopo.

Au nom des uns et des autres, la gouverneure Madeleine Nikomba avait demandé pardon, étant convaincue que l’unité de tous les ressortissants de la Tshopo est de nature à favoriser le développement tant attendu de la plus grande province de la République Démocratique du Congo.

La jeune gouverneure, humble de caractère, avait rendu hommage à son aîné et challenger Tony Kapalata à qui les portes de ses bureaux seront toujours ouvertes.

L’arrivée de Madeleine Nikomba Sabiangu à la tête de la province de la Tshopo est regardée comme le relèvement des défis auxquels la province de la Tshopo fait impuissamment face depuis des années.

La première femme à la tête de la Tshopo doit s’entourer d’une équipe des gens consciencieux et soucieux du bien être social de la population de la Tshopo.

Voyons voir…!

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus