Ituri : Une jeune femme violée, blessée et son bébé tué par des miliciens de la CODECO à Mungbalu

Sélection de la rédaction

Une jeune femme âgée de 19 ans avait été violée par un milicien de la CODECO. Son enfant avant été tué et jeté dans une latrine, apprend -t-on d’une source locale.

Les deux événements s’étaient produit dans la soirée du samedi 03 septembre 2022 à Sayo, chef lieu du quartier Kilo-moto dans la commune rurale de Mungbalu, une zone minière dans la province de l’ituri.

Blessée, la jeune femme avait réussi à échapper à son agresseur et violeur laissant derrière elle son enfant d’une année et de quelques mois.

En signe des représailles, le milicien, s’étant saisi de l’enfant abandonné par sa mère, l’avait tué impitoyablement. Sa dépouille mortelle avait été jetée dans une latrine.

Il est rapporté que cette jeune femme portant son bébé revenait de Mbau où ils s’étaient réfugiés fuyant les récents affrontements qui avaient eu entre les forces armées congolaises et la milice CODECO.

En cours de route, elle avait eu le malheur d’être interceptée par deux éléments appartenant à la milice CODECO.

Questionnée sur sin déplacement à Mbau et son retour à Sayo, la pauvre femme avait tout simplement été qualifiée de traitesse en défaveur de la milice.

En guise de châtiment, un des miciens l’avait forcée à avoir des rapports sexuels dans une maison trouvée vide.

Après l’acte sexuel, elle s’en était sorti avec blessure qui ne l’avait pas empêchée de se sauver abandonnant malheureusement son rejeton à son triste sort.

Dephill Philippe Lipo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus