Nominations des mandataires publics en Rdc : La FENAPHACO dit regretter la non prise en compte des PVH !

Sélection de la rédaction

Les différentes personnalités nommées récemment comme mandataires publics par le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ne semblent pas faire l’unanimité dans l’opinion.

Tel est le cas de la Fédération Nationale des Personnes vivant avec Handicap du Congo (FENAPHACO), une méga plateforme que dirige Maître Patrick Pindu et qui regroupe en son sein plusieurs associations des personnes sujettes.

La FENAPHACO dit regretter amèrement cette mise à l’écart des personnes vivant avec handicap dans ces nominations et invite humblement le Chef de l’État à tenir compte de cette catégorie de citoyens du pays dans les prochaines nominations.

… Dans ces nominations du président de la République, on ne retrouve pas de personnes vivant avec Handicap. Aussi dans les anciennes nominations dans la diplomatie. On n’avait pas tenu compte de personnes vivant avec Handicap alors que parmi elles, il y a des compétences…’ a déclaré Maître Patrick Pindu, le coordinateur dans une presse locale.

Et d’avouer que parmi ces personnes vivant avec Handicap exclues des nominations présidentielles, il y a des compétences avérées. Des gens qui peuvent assumer avec fierté des fonctions au sommet de l’État pour la bonne marche du pays.

La FENAPHACO qui ne ce cesse de se demander le pourquoi de cette exclusion qu’elle estime injuste, pense que le Ministère chargé des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables ne peut à lui seul tout faire pour les personnes auxquelles ce ministère est particulièrement dédié.

 » … Nous voudrions la représentativité des personnes handicapées partout. Qu’il y ait des personnes vivant avec Handicap partout : que ce soient des personnes handicapées-moteurs, que ce soient des aveugles, que ce soient des Sourds, que ce soient des personnes atteintes d’albinisme, que ce soient des personnes de petites tailles… Tous devraient se retrouver dans toutes les institutions de la République Démocratique du Congo… » , a-t-il plaidé pour une société juste et égalitaire en Rdc

Pour la FENAPHACO, le fait de mettre de côte les personnes vivant avec handicap constituerait une violation des droits de l’homme. C’est ainsi que cette structure en synergie avec d’autres organisations semblables se dit capable de présenter des noms au cabinet du président de la République pour de prochaines nominations, que ça soit dans la territoriale, la diplomatie et les entreprises publiques.

Une opinion estime, sans doute avec raison, que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui s’investit corps et âme dans la cause du handicap dans son pays, devrait désormais veiller pour que les personnes en situation d’handicap, toutes catégories confondues, puissent participer à la gestion du pays à tous les niveaux, lui qui prône le principe de ne jamais laisser personne de côté.

Voyons voir…!

Philippe Dephill Lipo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus