Cadre de concertation Céni-Communauté congolaise résidant à Ottawa et Montréal, au Canada !

Sélection de la rédaction


L’actuelle équipe dirigée par le président Denis Kadima Kazadi s’est résolue à mettre en application une disposition de la Constitution par le vote des Congolais résidant à « l’étranger », a relevé Paul Muhindo Mulemberi Vahumawa, rapporteur adjoint.

C’était au cours d’un cadre de concertation avec la communauté congolaise résidant à Ottawa et Montréal, au Canada.


Il a débuté ses échanges à Ottawa, où il s’est prêté mercredi 19 octobre, à une série des questions liées au processus électoral en cours, en perspective de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs prévue en décembre 2022.


« La CENI a lancé les missions de repérage dans 5 pays dont le Canada fait partie. Nous sommes aujourd’hui présents ici parce que nous voulons organiser l’identification et l’enrôlement des Congolais résidant au Canada, et nous venons d’avoir un entretien enrichi avec plusieurs compatriotes sur le processus électoral. Je suis satisfait de l’interaction de nos échanges ainsi que les contributions qui en sont découlées », a indiqué Paul Muhindo.


Avant de poursuivre : « La grande problématique était liée aux questions de savoir notamment où s’enrôler, comment le faire, qui sont concernés et pour quel scrutin ?


Toutes ces interrogations ont trouvé des éléments de réponses appropriées grâce au cadre légal qui régit l’environnement électoral dans notre pays. Ma joie est grande parce que nous repartons avec un sentiment de satisfaction partagée », a-t-il précisé.


Et de conclure : »J’ai signifié à nos compatriotes qu’après trois cycles électoraux, l’actuelle équipe dirigeante de la Céni s’est résolue de se conformer à la Constitution en mettant en application une des dispositions y contenues en organisant les élections pour les Congolais résidant à l’étranger. Et 5 pays ont été choisis pour cette première expérience. C’est pourquoi, nous appelons tous les compatriotes à venir participer afin de choisir librement leurs dirigeants. » 


Pour sa part, Didier Okende, président de la communauté congolaise d’Ottawa, a adressé un satisfecit à l’endroit de la Centrale électorale à l’issue de ces échanges.


« Les réponses fournies au regard de différentes préoccupations ont eu l’avantage d’édifier l’ensemble des compatriotes. Ainsi, la communauté congolaise d’Ottawa est prête à accompagner la Céni dans cette démarche qui consiste à impliquer les Congolais résidant à l’étranger au vote. Car les élections sont très importantes pour nous, pour nos familles qui sont au pays et aussi pour l’avenir de nos enfants. Élire un bon dirigeant c’est votre désir et la Céni a la mission de nous donner cette personne qui sera réellement le choix du peuple. »


Le rapporteur adjoint s’est ensuite rendu à Montréal où il a également présidé un cadre de concertation jeudi 20 octobre, avec des Congolais qui y vivent, dont la présidente est Mme Maguy Mujangi.
Le sujet était le même : l’état de lieu du processus électoral en RDC puis l’identification et l’enrôlement des congolais résident au Canada.

Bibiche Mungungu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus