Élections de 2023: Le 2 ème vice-président, Didi Manara lance le cadre de concertation CENI/Genre inclusion et Élections

Sélection de la rédaction

Les organisations des personnes en situation de handicap, le peuple autochtone, les associations féminines et celles des jeunes se sont réunies, samedi 29 octobre 2022 pour un cadre de concertation entre la Commission Électorale Indépendante (CENI) et Genre inclusion et Élections. Organisée par la CENI avec l’accompagnement des partenaires d’appui au processus électoral à savoir; l’ONU-femmes, l’IFES, l’IRI et le PNUD, les parties prenantes au processus électoral ont échangé sur les enjeux électoraux, relatifs à la loi électorale révisée, ses mesures d’application ainsi que la révision du fichier électoral (RFE). C’était en la salle du Centre culturel du Collège Boboto, à la Gombe.

Présidé par le 2ème Vice-président de la Centrale électorale, représentant du Président de la CENI, Didi Manara Linda, l’ Assemblée a été informée que la détermination de cette institution d’appui à la démocratie inclure toutes les parties prenantes au processus électoral en cours sans exception.  » Aucune couche de la population ne restera à l’écart des préparatifs des consultations électorales prévues en 2023″, a-t-il rassuré.

Il s’est réjouit de l’organisation du cadre de concertation avec plus de 500 partis et regroupements politiques tant de l’opposition que de la majorité, avec la société civile et à ce jour avec la composante genre et diversité avec l’engagement d’écarter personne.

Il a confirmé à l’assistance que la CENI a pris la résolution de recruter de manière préférentielle les personnes en situation de handicap loesqu’elles sont compétentes.

Présente à cette rencontre, Mme Joséphine Ngalula, membre de la plénière, a saisi cette occasion pour inviter les participants à s’approprier du processus électoral et que la CENI a déjà pris des dispositions pratiques pour intégrer toutes les parties prenantes au processus sans complaisance. Son institution favorise l’implication du genre et son inclusivité dans ce cycle électoral.

Il importe de relever que les partenaires d’appui au processus électoral ont éclairé l’assistance sur les concepts inclusion, Genre et Diversité, pendant que le facilitateur du jour, M. Jean Baptiste ITIPO, par ailleurs Directeur de communication de la CENI s’est appesanti sur l’agenda, les objectifs et les résultats attendus de cette journée.

Plusieurs intervenants ont exposé sur des différents thèmes qui ont ensuite suscité les débats. Il s’agit notamment de la présentation des outils sur la promotion genre et l’inclusion de la CENI par Mme Joséphine Ngalula; la cartographie électorale par M. Joseph Nsenda, Directeur des opérations et les innovations contenues dans la Loi électorale et ses mesures d’application par Me Dave Banza, Directeur de cabinet adjoint de la CENI.

Dans une interview accordée à Mme Fifi Baka, présidente du réseau  » Rien sans les femmes », a souligné que ce cadre va nous permettre de réfléchir surtout d’arrêter des stratégies pour les femmes non seulement entant que candidates mais électrices d’aller aux élections. Elle a émis le vœu de voir ce cadre de concertation lancé, évolue positivement. Pour une grande implication des femmes, des personnes en situation de handicap, à mobilité réduite. Elle s’est réjouit de l’intégration des personnes en situation de handicap dans l’agenda de la CENI.

« Des propositions concrètes et des stratégies vont continuer pour gagner le pari. Aujourd’hui, ce n’est qu’un début », a-t-elle insisté.

Bibiche Mungungu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus