FIKIN: le nouveau comité décidé d’accompagner la vision du Chef de l’Etat

Sélection de la rédaction

La Foire internationale de Kinshasa (FIKIN) est en passe de revêtir son image d’attend : celle du miroir économique de la RDC. C’est ce qui ressort de la réunion de prise de contact tenue par le Directeur général Didier Kabampele Ngabul qu’accompagnait son Directeur général adjoint, Serge Kiamvukinina Lunga avec les partenaires de cette institution foraine du pays.

En effet, après avoir effectué en début de semaine, une tournée d’inspection dans les différents sites occupés par des tiers, le Dg et le Dga ont résolu de prendre langue avec tous leurs partenaires, en vue d’un échange fructueux doublé d’une compréhension mutuelle entre toutes les parties, et ce, pour l’intérêt général de la FIKIN, qui doit revêtir sa belle robe d’antan.

A l’issue des échanges, le Dg Didier Kabampele a réitéré ses remerciements au Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, d’avoir placé sa confiance en leur modeste personne, en les responsabilisant pour présider aux destinées de la Foire internationale de Kinshasa. Après la prise de leurs fonctions lundi 5 décembre dernier, il était question de se mettre immédiatement au travail, a-t-il dit. D’où la tenue de cette réunion de prise de contact entre tous les partenaires (sociaux, commerciaux, financiers) et la nouvelle équipe de la FIKIN.

Le Dg Kabampele est d’avis que, dans son objectif d’exposer toute la richesse nationale et internationale du pays, la FIKIN a quasiment été transformée en un lieu de divertissement et de dépravation des mœurs. « C’est la raison pour laquelle nous avons voulu écouter tous les partenaires, afin de savoir pourquoi et qunad ils sont à la FIKIN ainsi que leur raison d’être. Nous nous sommes mis d’accord sur un certain nombre des choses et nous avons senti leur volonté de collaborer, pour accompagner la nouvelle vision du Chef de l’Etat à travers notre présence, afin que la FIKIN rentre dans ses objectifs premiers, tel qu’elle avait été créée au départ ».

A en croire le Dg Kabampele, toutes les parties ont convenu que certains partenaires vont libérer les espaces qu’ils occupent et ce, dans un bref délai selon les cas et les activités que chacun exerce, surtout qu’ils sont déjà coopératifs.

Peu avant de faire son commentaire par rapport à ladite rencontre, le Dga de la FIKIN, Serge Kiamvukinina Lunga, a également rendu hommage au président de la république, Félix Tshisekedi, pour l’avoir nommé à ce poste. Pour lui, le plus important pour l’heure, est que tout le monde se range derrière la vision du Chef de l’Etat, qui veut que la FIKIN puisse revêtir son bel habit d’antan et qu’elle redevienne ce lieu des manifestations internationales et nationales, qui permet aux créateurs congolais, de mettre les fruits de leurs entrailles rationnelles, au vu et au su de tout le monde.

Ce sera aussi l’occasion pour que la FIKIN redevienne ce lieu de partage des compétences entre les opérateurs congolais et ceux des autres pays. « C’est à partir de là que la FIKN va mieux jouer son rôle de miroir économique, en permettant que l’étendue de nos richesses soit connue du monde », a-t-il conclu. 

A l’étape des débats, toutes les préoccupations soulevées par les différents partenaires, ont trouvé des réponses satisfaisantes. C’est dans une ambiance de séance de prise des photos souvenirs que s’est clôturée la rencontre.

José Wakadila

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus