spot_img

Consulter le journal

RDC: « l’année 2023 sera essentiellement électorale » (Félix Tshisekedi)

AccueilPolitiqueRDC: "l'année 2023...

Lors de son discours annuel sur l’état de la nation tenu ce samedi 10 Décembre devant les deux chambres du parlement réunies en congrès, le Chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi a indiqué que l’année 2023 sera essentiellement électorale.

« Je suis heureux et confiant d’affirmer ce jour que l’année 2023 sera essentiellement électorale avec l’organisation des scrutins multiples à tous les niveaux sur la base du calendrier publié par la CENI« , a déclaré le président de la République.

A l’en croire, pour consolider la démocratie congolaise encore fragile, le respect des cycles électoraux demeure une exigence.

L’occasion faisant le larron, Félix Tshisekedi a rappelé que par souci d’inclusion, la CENI s’est résolue d’enrôler nos compatriotes de la diaspora dans 5 pays pilotes, Afrique du Sud, France, Belgique, Canada et Etats-Unis.

Et de révéler : « J’ai instruit le gouvernement à accompagner la CENI et à ne ménager aucun effort pour mettre à sa disposition des ressources nécessaires« .

Par ailleurs, il a appelé tous les fils du pays répondant aux exigences légales et civiques de s’enrôler massivement.

Il y a lieu de rappeler que les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales sont fixées au 20 décembre 2023, selon le calendrier publié le 26 novembre dernier par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Eldad Bwetu via GNEWSRDC

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.