Tensions entre Rdc – Rwanda : Félix Antoine Tshisekedi ne rencontrera pas Paul Kagame à Doha !

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Sous la médiation du Qatar, le président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo devrait rencontrer son homologue rwandais Paul Kagame le lundi 23 janvier 2023 à Doha, la capitale qatari.

Le Qatar qui, sans doute, entretient de bonnes relations bilatérales avec la Rdc et le Rwanda avait offert ses services pour trouver une solution amiable entre ces deux pays de la Région des Grands Lacs en proie aux conflits. En vain !

Selon la présidence congolaise, cette rencontre n’aura pas lieu et le chef de l’État n’effectuera le déplacement du pays organisateur de la dernière coupe du monde pour cette rencontre.

Bien avant, le président burundais Évariste Ndayishiye, avait annoncé la non tenue de cette réunion, lui qui devrait y assister également en sa qualité du Président en exercice des pays EAC.

L’annulation de cette rencontre atteste bien les tensions persistantes rwando – congolaises consécutive à l’agression de la Rdc par la milice armée M23 soutenue par le Rwanda dont une délégation serait déjà arrivée sur place au Qatar.

Lors du Forum mondial économique à Devos (Suisse), le dirigeant congolais, sans aller par le dos de la cuillère, avait fait reposer la responsabilité entière des conflits armés sur le président rwandais, Paul Kagame.

De sa part, le Rwanda avait accusé d’engager des mercenaires pour une belliqueuse le visant. Une affirmation rwandaise rejetée rapidement par la partie congolaise qui reconnaît avoir plutôt fait appel à une main d’œuvre étranger pour raison de formation en logistique.

Philippe Dephill Lipo

Entrer en contact

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Article recent

spot_img

A la Une