spot_img

Consulter le journal

Nord-Kivu /Sukhoi 25 congolais ciblé d’un tir à partir du territoire rwandais : La RDC n’entend pas se laisser faire ! ( Communiqué gouvernement )

AccueilPolitiqueNord-Kivu /Sukhoi 25...

La réaction du Gouvernement de la République Démocratique du Congo était impatiemment attendue par le commun de mortels congolais consécutive aux tirs des missiles ayant ciblé un des avions militaire Sukhoi- 25 en fin d’après midi du mardi 24 janvier 2023 à Goma dans la province du Nord Kivu.

Le Rwanda, à travers un communiqué odficiel s’était empressé d’accuser un Sukhoi-25 des Forces Armées congolaises congolaise d’avoir violé son espace aérien.

D’où ce dernier au nom d’une mesure défensive rwandaise, a été ciblé le mardi 24 janvier par un missile en provenance du Rwanda.

De sa part, le gouvernement congolais à travers aussi un communiqué a vivement condamné et dénoncé sans réserve une agression valant un acte de guerre.

«Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo condamne et dénonce fermement l’attaque (…) . Cet avion de chasse a été attaqué pendant qu’il entamait son atterrissage sur la piste de l’aéroport international de Goma.

Les tirs rwandais ont été dirigés vers un aéronef Congolais volant à l’intérieur du territoire Congolais. Il n’a nullement survolé l’espace aérien rwandais. » réplique le gouvernement congolais 

Et d’ajouter : Le Gouvernement considère cette énième attaque du Rwanda comme une action délibérée d’agression qui équivaut à un acte de guerre n’ayant pour objectif que de saboter les efforts en cours dans la mise en œuvre des actions convenues dans le cadre des processus de Luanda et de Nairobi pour la restauration de la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo et dans la région des Grands-Lacs.»

Face à de telles provocations, le Gouvernement congolais a également affirmé sa détermination de ne pas se laisser pas faire.

«Enfin, bien qu’étant engagé dans les différents processus de paix précités, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo se réserve le droit légitime de défendre son territoire national et ne se laissera pas faire.» conclut le communiqué

Après les communiqués balancée par les deux gouvernements, qu’est ce qui pourrait se passer maintenant sur le champs de bataille où des affrontements sanglants continuent de se poursuivre dans le territoire de Rutshuru entre les Fardc et le M23 soutenu par le Rwanda ?

Wait and see !

Philippe Dephill Lipo

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

Kinshasa : La résidence de Vital Kamerhe attaquée par des hommes lourdement armés en tenue des FARDC

La résidence de l'honorable Vital Kamerhe, située dans la commune de la Gombe, a été attaquée cette nuit par une vingtaine d’hommes en tenue militaire « utilisant des drones », selon des sources. Des sources indiquent que le commando a...

Bureau définitif de l’A.N: F. TSHISEKEDI recommande que la liste soit revue et corrigée en tenant compte de la représentativité de la Grande Orientale

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu, vendredi à la Cité de l’Union africaine, avec 406 députés nationaux et une quarantaine des chefs de regroupements politiques de l’Union sacrée de la nation (USN) qui constituent...

Kinshasa: Plusieurs décès et dégâts matériels dans un accident de circulation au niveau de l’aéroport international de N’djili

Un accident de circulation routière s'est produit le jeudi 16 mai 2024 à Kinshasa, capitale de la République de la République Démocratique du Congo. Le drame ayant occasionné plusieurs pertes en vies humaines et des dégâts matériels considérables avait eu...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.