spot_img

Consulter le journal

Assemblée Nationale: « Mboso c’est un voyou » (Delly Sesanga)

AccueilPolitiqueAssemblée Nationale: «...

Au cours de la séance plénière de ce vendredi 3 décembre, le député national Delly Sesanga a dénoncé la « délinquance financière » dans le chef des autorités du pays quant à la gestion de la question du budget 2020.

Pour sa part, le Président de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso a demandé à son collègue député de retirer ces propos.

A cause de son refus, le speaker de la chambre basse du parlement a déclaré ce qui suit : « Retirez ces propos… C’est vous qui êtes délinquant alors »!.

Au sortir de la plénière, le député Sesanga a déclaré que la République Démocratique du Congo n’a pas de loi de finances. Tout est fait dans la délinquance financière.

« Une gouvernance à col blanc de ceux qui gouvernent ce pays. Le parlement fait semblant de faire une loi de finances, que le gouvernement détricote derrière. Dans ces conditions, le peuple congolais ne peut rien attendre d’un budget qui est voté dans ces conditions si on ne sanctionne pas ceux qui gouvernent et qui détournent les crédits qui sont alloués au parlement à des tâches  d’intérêts collectifs », a-t-il expliqué.

A l’en croire, le parlement est devenu une religion avec un pape qui ne croit en rien. C’est un parlement où le débat n’a pas lieu.

« On m’a retiré la parole sur le fait d’avoir dénoncé la délinquance des autorités publiques dans les détournements des fonds publics par rapport aux affectations qui leur sont assignées. C’est une gravité extrême dans un pays, une démocratie », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter :  « C’est un voyou, Mboso, c’est un voyou ».

E.B

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.