Économie Nationale : La FEC pas d’accord avec l’augmentation des tarifs des services de télécommunications en Rdc

Sélection de la rédaction

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) regrette l’augmentation des tarifs des services de télécommunications en République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué remis à la presse le mardi 01er juin 2022, le Patronat congolais a fait clairement savoir son point de vue quant à ce.

Pour la FEC, une mesure de ce genre alourdit inutilement la charge des ménages dans un contexte socio-économique déjà difficile. Et de poursuivre que cette mesure alourdit aussi la pression fiscale dans le secteur des télécommunications laquelle s’élève à ce jour en Rdc à 34%, dépassant la moyenne en Afrique subsaharienne (38%).

Une opinion bien avertie estime peut être avec raison que l’instauration de ladite taxe à charge des services de télécommunications sur l’ensemble de leurs services habituels pousserait éventuellement les opérateurs du secteur à augmenter des tarifs de leurs services sur lesquels le gouvernement Sama Lukonde a décidé d’appliquer ces nouvelles charges.

Si pour l’État congolais, cette nouvelle mesure lui permet de rémunérer sans peine les prestations de l’ARTPC ( Autorité de Régulation de la Poste et des télécommunications), force est d’admettre que cette hausse de tarifs est de nature à repousser les investisseurs dont le pays a réellement besoin pour son développement.

Voyons voir…!

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus