Insécurité à l’Est de la Rdc : la police arrête un sujet rwandais muni d’une arme à Bukavu

Sélection de la rédaction

Décidément, la République Démocratique du Congo doit démanteler tous les réseaux d’infiltration sur son sol des sujets rwandais à tous les niveaux.

À la mi-journée du vendredi 03 juin 2022, la Police Nationale Congolaise a mis la main sur un certain rwandais, Simon Ugareya, dans une habitation à Kalehe dans la ville de Bukavu. Le suspect était muni d’une arme.

Cette arrestation d’un présumé militaire rwandais en plein centre-ville du chef lieu de la province du Sud-Kivu est la preuve non refutable que les Congolais dorment et se réveillent sans peut être le savoir, avec leurs ennemis.

Ces derniers n’attendaient qu’un signal de la hiérarchie pour ouvrir les hostilités afin de paralyser en un rien de temps les territoires de l’Est de la RDC selon un plan déjà conçu quant à ce.

Une opinion populaire estime que des fouilles systématiques devraient désormais être réalisées dans des habitations tant des civils que des militaires pour traquer d’éventuels suspects qui seraient même en intelligence avec des enfants des terroirs.

Des rumeurs persistantes et partiellement confirmées font état de l’infiltration des Rwandais dans les secteurs de la vie nationale Congolaise.

Des anonymes renseignent que les traitres des congolais se retrouveraient dans toutes les institutions nationales. Et de poursuivre en disant que ces derniers communiqueraient à leurs complices hors du territoire national des plans stratégiques mises en place dans le pays pour la pacification durable des entités en proie aux conflits armés depuis plus de deux décennies.

C’est ainsi que, pour réussir avec succès à démasquer tous les infiltrés Rwandais sur le sol congolais, les militaires, la police, les services de sécurité et la population doivent travailler la main dans la main.

Quoi qu’il en soit, les Congolais de tous les coins sont mobilisés pour ne pas céder ne serait ce qu’un centimètre de leur territoire à quiconque le réclamerait.

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus