TANGANYIKA : Le développement, au menu des échanges entre les chefs coutumiers et la gouverneure

Sélection de la rédaction

Pas besoin d’un seul repos pour Julie Ngungwa, la nouvelle gouverneure de la province du Tanganyika.
Une semaine seulement après sa prise de fonction à la tête de la province, Julie Ngungwa a donné à ses administrés, par ses actions, le lueur d’espoir en l’avenir meilleur de son entité administrative qui s’annonce certain.

Lors de sa prise de responsabilités, la gouverneure a promis de faire revivre la paix au Tanganyika. Visiblement sa promesse n’est pas loin de se réaliser. Cela par un effort consenti et un engagement qui flatte la vue de plusieurs personnes.

Déjà le Samedi 25 juin, elle a reçu lors d’une séance de travail, la délégation des anciens combattants Twa avec laquelle elle a échangé sur le maintien de la paix dans le Tanganyika.

Elle a estimé que la communauté Twa doit être considérée comme d’autres communautés à l’instar des bantous.

« Il n’y a aucune différence entre les TWA, Bantous et autres communautés. Dorénavant, nous sommes tous des enfants de Dieu et méritons un traitement égal dans la société« , a déclaré la chef de l’exécutif provincial devant les combattants Twa qui, indignés, envisageaient de combattre d’autres communautés pour se sécuriser.

Le développement n’étant pas oublié parmi ses plans, la première citoyenne du Tanganyika, a reçu les chefs coutumiers de Kongolo en audience ce lundi 27 juin 2022.

Au cours de leurs échanges, les chefs coutumiers ont plaidé pour la construction de routes dans leur territoire. Leur demande a été prise en compte par la gouverneure qui leur a rassuré son implication dans le développement du territoire de Kongolo en particulier et du Tanganyika en général.

En outre, les chefs coutumiers ont remercié Julie Ngungwa pour les échanges satisfaisantes. Elle a promis à son tour de trouver ensemble avec ses derniers, des solutions à leurs préoccupations.

Bagalwa Asensio/Tanganyika

- Advertisement -spot_img

Les plus lus