Parc national de Kahuzi Biega : des braconniers ont déposé des pièges des animaux

Sélection de la rédaction

Tous habitants du groupement de Bugorhe en territoire de Kabare où se situe une si grande partie du parc national de kahuzi Biega PNKB , dix braconniers ont déposé les pièges qu’ils utilisent pour tuer des animaux .

Des braconniers ont déposé, le lundi 11 juillet des pièges des animaux entre les mains du chef de site du Parc national de Kahuzi Biega, Deo kujirakwinja.

Il s’agit de deux lances, trois mâchoires (sorte de pièges artisanaux), un grelot et deux fils à ligaturer.

Ce renoncement au crime contre la biodiversité du PNKK constitue un troisième geste de ce genre en l’espace de quatres jours.

Pour le directeur de ce parc national qui se trouve au sud-Kivu , cette attitude permet la protection des espèces en extinction dans cette aire protégée. Il signale que ce comportement est un fruit de plusieurs scéance de sensibilisation auprès des riverains du parc, de prendre conscience de protéger l’environnement.

Par ailleurs, il a invité ces braconniers à dénoncer ceux-là qui continuent à exercer des actes de braconnage dans ce patrimoine mondial de l’UNESCO.

« Vous êtes désormais ambassadeurs de la sensibilisation des vos frères et sœurs à travers la dénonciation de tout acte tendant à détruire notre aire protégée », a déclaré le chef de site, le docteur Déo kujirakwinja avant d’inviter d’autres braconniers à remettre eux aussi des outils qu’ils détiennent et avec lesquels ils exercent dans le braconnage au pnkb.

De leur côté, les dix braconniers promettent de lutter contre le braconnage au sein du parc national de kahuzi Biega. En guise d’encouragement à cette décision, une cagnotte leur est donnée par les responsables du parc.

Salomon Mubasi/Bukavu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_imgspot_imgspot_img

Les plus lus