Soupçonné d’avoir commis un viol sur une mineure : Pascal Baveraggi sous le coup d’un mandat d’amener par la justice congolaise

Sélection de la rédaction

Depuis le vendredi 15 juillet 2022, un Français est dans le collimateur de la Justice congolaise pour un cas de viol.

Le parquet de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe a diffusé un avis de recherche et délivré un mandat d’amener à l’inculpé qui travaille sur place en Rdc.

Et ce, après que « Comité des observateurs des droits de l’homme », une ONG locale en matière des droits de l’homme ait enquêté sur l’accusation du viol d’enfant. Des faits qui se seraient déroulés entre 2016 et 2019.

Ledit mandat d’amener est consécutif au refus catégorique de l’homme d’affaires français de répondre aux deux précédentes conversations de la justice congolaise.

« En cas de découverte, l’appréhender et l’amener sous bonne escorte au parquet général de Kinshasa/ Gombe », a notamment écrit Bonheur Luntaka Madi, procureur général.

Pascal Baveraggi est un homme d’affaires à la tête de plusieurs investissements en République Démocratique du Congo. En 2019, il a été le Président de FC Lupopo.

Philippe Dephill Lipo

- Advertisement -spot_img

Les plus lus