Foire Internationale de Kinshasa: Le Dg Kalala insiste sur l’assainissement du  Motel-Fikin

Sélection de la rédaction

En vue de répondre aux désidératas de plusieurs locataires du Motel-Fikin qui se plaignent du tapage dont ils sont victimes, le Directeur général de la FIKIN, Ray Kalala wa Tshamba, a conféré ce lundi 15 août 2022 dans la salle des réunions de Vodacom, avec quelques femmes qui détiennent des ngandas et bistrots au Motel-Fikin.

D’entrée de jeu, ces femmes ont saisi l’occasion pour présenter leurs civilités au Dg Kalala pour son élévation à la tête de la FIKIN. Elles ont par ailleurs affirmé avoir reçu les lettres de la FIKIN, interdisant toute activité qui vont à l’encontre des bonnes mœurs, mais ont justifié cela par le coût de la vie. Ce qui leur permet de faire face au paiement du loyer.

Prenant la parole, le Dg Kalala a fait savoir que le Motel-Fikin est un quartier résidentiel et que la présence des kiosques et autres espaces cloués, ne favorisent pas l’éducation des enfants. « Nous savons tous que les temps sont durs, mais ce n’est pas pour autant qu’on doit permettre aux gens d’entretenir n’importe quelle activité. Voilà pourquoi nous sommes dans le devoir d’assainir le milieu et convenir des activités à exercer », a indiqué le Dg Kalala. Partant de cette réalité, il a ajouté que la FIKIN  e peut autoriser que les activités qui ne dérangent pas la vie du quartier résidentiel et celles qui choquent les bonnes mœurs.

Présent à cette rencontre, le Directeur de l’Audit interne de la FIKIN, M. Mampangila Mpangi, a indiqué que des rapports sont venus de partout pour dénoncer des activités contraires aux bonnes mœurs.

Pour sa part, le Directeur Technique de la FIKIN, Floryda Makengo, a déploré é le fait que plusieurs d’entre ces s’évertuent à faire sous-louer des espaces lucratifs à d’autres personnes, pendant qu’elles sont, elles-mêmes locataires à la FIKIN. Ce qui constitue un manque à gagner criant pour la FIKIN.

De leur côté, les femmes dont question ont en guise de solution, demandé au Dg de la FIKIN, de pouvoir réglementer leurs activités, afin qu’elles se déroulent dans les normes.

Après avoir analysé les interventions des uns et des autres, le Dg Kalala a insisté sur le fait que, compte tenu des doléances que la FIKIN a enregistré de la part des victimes des tapages et autres abus, il n’est pas facile de répondre à la requête formulée par les tenancières des bistrots et autres espaces recréatifs. Pour lui, c’est une manière de satisfaire aussi tous ceux qui se sont plaints.

Les hôtes du Dg Kalala ont sollicité un temps de conciliabule entre elles, avant de revoir la Direction générale de la FIKIN pour des nouvelles propositions.

Lors de cette rencontre, le Dg Kalala était entouré de quelques collaborateurs dont le Dga Maurice Mbenza, l’Assistant principal Robert Semikekne, le Directeur de l’Audit interne Mampangila Mpangi, le Directeur Technique Floryda Makengo, le Directeur CommercialOmer Kambi et le Directeur Administratif Lambert Kasula.

José Wakadila

- Advertisement -spot_img

Les plus lus