Protection de la forêt et la faune: La RDC prend la commande des assises de la 23ème session de la Commission des Forêts et de la Faune Sauvage pour l’Afrique

Sélection de la rédaction

La Vice, première ministre, ministre de l’Environnement et Développement Durable, Eve BAZAIBA MASUDI, a procédé lundi 22 août 2022, à l’ouverture de la 23ème session de la Commission des Forêts et de la Faune Sauvage pour l’Afrique (CFFSA-23) et la 7ème Session de la semaine Africaine des Forêts et de la Faune Sauvage (SAFFS-7).


La cérémonie s’est déroulée dans la salle Naomi de Béatrice hôtel dans la commune de la Gombe.
Centrée sur le thème :  » Renforcer la résilience et la relance après les situations de crises et les menaces : le rôle des forêts et de la faune sauvage « , cette session connaît la participation de plusieurs pays d’Afrique, dont la RDC, le Cameroun, l’Éthiopie, le Lesotho, l’Afrique du Sud…


Avec l’appui technique de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ces assises visent à mettre en valeur la richesse des forêts, de la faune et les arbres du continent africain et ses iles, pour fournir une vaste gamme de produits et de services écosystémiques utiles à la fois pour les communautés locales et à l’échelle mondiale.


Prévue du 22 au 26 août 2022, cette rencontre permettra aux participants, d’adopter l’ordre du jour, l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations de la 22 ème session, l’élection du bureau, la présentation du rapport sur les activités de la FAO et l’adoption du rapport de la CFFSA.


Prenant la parole à cette occasion, Madame le Vice -Premier ministre, ministre de l’Environnement et Développement Durable, Ève Bazaiba, a rappelé que ledit forum se deroule chaque deux ans.


 » …. Il se tient chaque deux ans d’une manière authentique. La fois passée, c’était le tour de l’Afrique du Sud d’abriter la session et d’assurer la présidence. Aujourd’hui, c’est la RDC qui prend automatiquement les commandes « , a-t-elle expliqué, avant d’ajouter que, le Chef de l’État Félix Tshisekedi va présenter son rapport sur la protection des forêts et de la faune à Rome en Italie, au siège de la FAO.

Selon Mme Eve Bazaiba, l’Afrique et le monde ont les yeux braqués sur la RDC comme pays solution, par sa couverture forestière, sa faune et flore, ces minerais stratégiques face aux enjeux du climat.


C’est également face à la diversification des économies, pour soutenir les développements d’économies d’Afrique suivant le plan et l’agenda 2063 pour l’Afrique, mais aussi le développement durable par le monde, a-t-elle dit.


De son côté, M. Nourou Tall Macki, Représentant a.i de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en RD Congo, a indiqué que ces assises permettront de voir les défis actuels et proposer des solutions ensemble.

Elles permettront également de favoriser la collaboration entre les Etats Africains sur les questions très importantes et stratégiques, telles la forêt, l’environnement et la flore sauvage.


Il a par ailleurs souligné que cette 23ème session de la Commission Africaine des forets et de la faune et la 7ème Semaine Africaine des Forêts et de la faune Africaine, se tienne une semaine avant la PRECOP 27 scientifique qui se tiendra à Yagambi en terre congolaise, avec la participation des experts du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) avec des appuis multiformes des agences du système des Nations Unies.


Commission établie par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), depuis 1959, la CFFSA est le forum continental le plus important pour discuter des questions politiques, scientifiques et techniques relatives à la foresterie et à la faune sauvage.

José Wakadila et Science Kinkobo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Les plus lus