Haut-Uélé : 17 présumés criminels présentés à Baseane Nangaa, le Gouverneur de province pour la collaboration populaire avec les services de sécurité !

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Joli coup de filet réussi par les services de sécurité de la province du Haut Uélé qui ont réussi à mettre hors d’état de nuire des malfaiteurs opérant dans cette partie de la République Démocratique du Congo. Notamment à Isiro et à Watsa, et ce, avec la complicité avérée de certains membres de service de sécurité.

Lors d’une cérémonie soudainement populaire, la Police Nationale d’isiro avait présenté le mardi 10 janvier 2023 au gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa 17 présumés criminels dont deux officiers de Police.

Une cérémonie rehaussée de la présence de tout l’appareil sécuritaire de l’Entité et plusieurs centaines d’anonymes venus découvrir ceux qui les malmènent à longueur de journées et pendant la sombre nuit.

Présentant les criminels à l’autorité provinciale le Colonel Éric Mpereza Biamungu, le No1 urbain de la PNC, a fait savoir que cet exploit s’est réalisé grâce au professionalisme des services spécialisés.

Aussi avec la collaboration étroite de la population et l’appui inestimable du Gouverneur de Province qui a mobilisé tous les moyens nécessaires quant à ce.

« Vous savez que la justice reste la justice, ils seront devant les autorités compétentes qui peuvent encore les incriminer ou les laver », a-t-il précisé,

Et de confirmer qu’un autre groupe de ces présumés malfrats est encore en cavale mais sera pourchassé jusqu’à son dernier retranchement afin que la paix règne sur ensemble de la province.

« Nous ne menagerons aucun effort pour pouvoir mettre hors état de nuire tous ceux là qui peuvent détruire ou mettre la ville en insécurité. Donc, nous allons mettre toutes les batteries en marche pour pouvoir mettre la main sur eux », a conclu l’officier de la Police conclu satisfait du travail abattu.

De son côté, le Gouverneur de la Province du Haut Uélé, Christophe Baseane Nangaa, a de nouveau appelé la population Isiroise en général et les jeunes en particulier, à collaborer avec la Police Nationale Congolaise pour maintenir la sécurité dans tous les quartiers de la ville.

« Je demande à tous les jeunes de la ville à partir d’aujourd’hui, de travailler en étroite collaboration avec la police. Elle est pour sécuriser les jeunes et pour permettre à nous tous de dormir paisiblement, » a t’il déclaré.

Et de marteler que tout mauvais fruit (toute personne mal intentionnée) qui serait dans l’organisation serait immédiatement extirpé. Nous sommes convaincus que si nous nous mettons au travail, notre ville restera en paix comme toujours.

Appelant à l’apaisement populaire, Christophe Baseane Nangaa dir être prêts avec le concours du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à collaborer avec quiconque détiendrait illégalement chez lui les armes. Ainsi, le Gouvernement Provincial ne lésinera-t-il pas sur les moyens pourvu que le chef lieu de la province soit sécurisée.

Il sied de noter que les actes de banditisme ont monté avec une vitesse vertigineuse au debut de cette nouvelle année à Isiro et alentours.

En si peu de temps, la province du Haut-Uélé a déjà enregistré plusieurs dégâts matériels et perte en vies humaines. Notamment l’assassinat d’un jeune homme dans le quartier N’sele à Isiro. Le meurtre d’un sujet somalien à Watsa et plusieurs cas de vols à mains armées.

Philippe Dephill Lipo

Entrer en contact

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Article recent

spot_img

A la Une