spot_img

Consulter le journal

Le mystère de l’audio controversé : la défense de Modero Nsimba demande des éclaircissements

AccueilA la uneLe mystère de...

Dans le cadre du procès de l’ancien ministre du tourisme et député national, Modero Nsimba, une nouvelle demande a été formulée par la défense qui soulève des questions cruciales quant à l’origine d’un audio au cœur de l’affaire.

Les avocats de Modero Nsimba ont adressé une requête à la Cour de cassation, sollicitant la comparution de l’officier de police judiciaire (OPJ) en charge de l’audition de leur client auprès des renseignements militaires. Cette démarche vise à éclaircir les circonstances entourant l’audio controversé qui constitue l’une des pièces maîtresses de l’instruction.

Maître Michel Diembo, avocat de Modero Nsimba, a souligné le flou entourant l’origine de cet enregistrement incriminant : « Personne ne connaît l’origine de cet audio, et notre client l’a découvert pour la première fois lors de son audition à la DEMIAP. C’est pourquoi nous insistons sur la nécessité de faire comparaître l’OPJ afin de tracer précisément l’origine de cet élément crucial. »

L’avocat a également affirmé que Modero Nsimba nie toute implication dans les propos tenus dans cet audio : « Ce qui est certain, c’est que cet audio ne provient pas de notre client. Il n’est pas l’auteur des déclarations incriminantes qui y sont contenues.« 

La requête de la défense intervient à un moment crucial du procès, alors que le ministère public s’apprête à présenter son réquisitoire le 27 mars prochain, suivi des plaidoiries des différentes parties.

Modero Nsimba est poursuivi pour propagation de faux bruits et imputations dommageables, en lien avec un audio diffusé sur la toile, dans lequel des discussions sur la mort de l’ancien ministre des Transports, Chérubin Okende, ont été attribuées à l’accusé. Dans cet enregistrement, l’implication présumée du Chef du Renseignement militaire, le Général Ndaywel, ainsi que de Christian Tshisekedi, frère du Président Félix Tshisekedi, dans le décès de Chérubin Okende, est évoquée.

Cette demande de comparution de l’OPJ constitue un nouvel élément dans un procès déjà hautement médiatisé, soulevant des questions cruciales quant à la fiabilité et à l’authenticité des preuves présentées.

Get notified whenever we post something new!

continuer la lecture

PSG : Le message curieux de Dembélé au Barça après les avoir éliminé

L’attaquant du PSG, Ousmane Dembélé a réagi avec calme et détermination après avoir été sifflé et insulté par les supporters du Barça avant et pendant le choc retour des quarts de finale de Ligue des Champions. Ousmane Dembélé a vécu...

Justice : L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures, Moussa Mondo, condamné à 20 ans de servitude pénale pour le meurtre de sa femme

. Jugé en procédure de flagrance au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe, Moussa Mondo, ancien vice-ministre des Hydrocarbures sous le gouvernement Ilunga Ilunkamba et cadre du PPRD, a été condamné le mercredi 16 avril à 20 ans de prison...

Enjoy exclusive access to all of our content

Get an online subscription and you can unlock any article you come across.